Ragnarök

Un premier teaser pour la série mythologique scandinave

C’est un nouveau projet audacieux qui débarque bientôt sur Netflix : un teen drama autour de la mythologie scandinave. Ragnarök racontera l’histoire des dieux du panthéon nordique qui se sont réincarnés dans le corps d’adolescents, et traitera également les conséquences du réchauffement climatique grâce aux époustouflants décors de Norvège.

La série dont la première saison comporte six épisodes se déroule dans un village fictif du pays des Fjords baptisé Edda. Magne, qui vient d’emménager et de faire sa rentrée au lycée, ressent une étrange sensation depuis son arrivée. Peu à peu, il commence à développer des pouvoirs surprenants. Ailleurs, le monde est frappé par d’inquiétants phénomènes climatiques : les icebergs fondent à une vitesse record, les hivers sont chauds et secs, les tempêtes se multiplient… Avec ses nouveaux amis, Magne va partir en quête de sa véritable identité et chercher à empêcher la fin du monde, ou Ragnarök dans la mythologie scandinave.

Nous pourrons retrouver au casting trois têtes connues dans le monde des teen drama norvégiens, avec les acteurs de la célèbre série Skam, David Stakston, Herman Tømmeraas et Theresa Frostad Eggesbø, mais aussi Jonas Strand Gravli vu précédemment dans Un 22 juillet sur Netflix.
Ragnarök, série tout droit sortie de l’imagination d’Adam Price, créateur de Borgen, une femme de pouvoir, sera dispo sur Netflix à partir du 31 janvier 2020.



Ecrit le 22/11/2019
Par TOUCH by Médiamétrie
Télé
8
on a vraiment beaucoup de choix sur netflix !
T Commenté par Claire le 30/11/2019
Cela permettra, par un moyen ludique, de comprendre quelque chose à la mythologie scandinave.
T Commenté par Brigitte le 26/11/2019
Je n'utilise pas Netflix
T Commenté par Catherine le 25/11/2019
je n est pas netflix domage
T Commenté par Corine le 23/11/2019
je n'ai pas Netflix...
T Commenté par Laurent le 23/11/2019
je n'ai pa
T Commenté par Laurent le 23/11/2019
pas mal,donne envie de regarder
T Commenté par Denis le 23/11/2019
Je suis perplexe, à voir.
T Commenté par Christophe le 23/11/2019