Plume Air Report

L’application qui suit la pollution

Avec l’arrivée de la canicule, la pollution refait surface.

La start-up Plume Labs a lancé son application mobile qui permet de suivre en temps réel la qualité de l’air. Un graphique vous indique également la période de la journée à éviter pour pratiquer du sport ou sortir.

Grâce à l'application, chacun pourra ainsi connaître en tout lieu sa propre exposition aux quatre principaux polluants intérieurs et extérieurs – les particules fines, le dioxyde d’azote, l’ozone, et les composés organiques volatils. 

L’application est disponible sur iOs et Android.



Ecrit le 24/07/2019
Par TOUCH by Médiamétrie
11
Bonne info
T Commenté par Lesiourd le 26/07/2019
Merci pour l'info
T Commenté par Karine le 26/07/2019
ok merci pour l'info
T Commenté par Madeleine le 26/07/2019
l'idée est de créer une communauté de pigeons d’utilisateurs
T Commenté par Rebehka le 26/07/2019
Il y avait déjà l'appli itiner'air qui offrait ce service, à voir si celle ci apporte autre chose
T Commenté par Frederic le 26/07/2019
on ferait mieux de lutter contre cette pollution
T Commenté par Catherine le 26/07/2019
Les smartphones ne sont pas des stations météo et pourtant ils indiquent la météo. La vitesse et la direction du vent par exemple n’est pas calculé par votre smartphone. Pour Plume Labs c’est pareil, les données sont en ligne à partir d’une base de données mondiale. Idem pour l’application MeteoPollen, elle indique les risques d’allergie grâce à une base de données en ligne qui sont collectées par l’application. Les capteurs sont disséminés partout en France, en Europe et dans le monde couplé avec des satellites.
T Commenté par Joel le 24/07/2019
suprenant comme application, si les smartphones n'ont pas de capteurs ?
T Commenté par Annie le 24/07/2019
Bien
T Commenté par Corine le 24/07/2019
merci...
T Commenté par Laurent le 24/07/2019
Vous dites : L’application fonctionne avec un capteur. Quel capteur ? Aucun smartphone n’est équipé d’un capteur d’air ! Perso, je l’utilise depuis des mois et les informations indiquées sur l’application proviennent de sources extérieures et mondiale.
T Commenté par Joel le 24/07/2019